Black in The city

Est-on jamais à l’abri des clichés que les gens calquent sur nous en fonction de nos origines, de notre milieu social, de notre nom ? À l’aube de son trentième anniversaire, Amanda Parks, jeune femme bien de son temps, n’imaginait pas avoir à se poser cette question un jour. Heureuse en couple avec Hugo, choyée par des parents aimants, décidée à faire évoluer sa carrière dans une grande entreprise de communication, elle prend de plein fouet une immense déconvenue professionnelle. Et tout à coup le doute surgit : et si le problème venait du fait qu’elle est noire ? Remettant en cause tous les fondements de sa vie qu’elle croyait jusque-là parfaitement équilibrée, Amanda ressent brusquement le besoin d’aller chercher les réponses à ses questions au cœur de ses racines, au Congo-Brazzaville. C’est là, au contact d’une famille qu’elle découvre et qui lui apprend à se connaître, qu’elle s’accepte comme une « Afro-Parisienne » fière de son multiculturalisme. Aussi combative que son illustre homonyme, l’Américaine Rosa Parks, symbole de la lutte pour les droits civiques, Amanda renaîtra plus forte que jamais, empoignant à bras-le-corps son destin. Une préface signée François Durpaire Docteur et agrégé d’histoire auteur de plus d’une quinzaine d’ouvrages François DURPAIRE est enseignant chercheur à l’université de Cergy Pontoise. Consultant sur BFM TV Spécialiste des questions d’éducation et de diversité culturelle aux Etats-Unis et en France, François DURPAIRE n’a pas hésité à écrire la préface de Black in The City. « Marie-Inaya MUNZA s’inscrit au sein d’une littérature afropolitaine qui compte des auteures prolifiques, de Leonora Miano à Fabienne Kanor », elle tisse des liens entre les classes sociale et les communautés – Extrait de la préface de François DURPAIRE.

Motéma

A travers ce recueil de textes et poèmes Marie-Inaya MUNZA invite à l’émotion. Elle invite le lecteur à découvrir ou redécouvrir une émotion parfois oubliée ou enfouie au plus profond de soi… Pourvu qu’elle se manifeste, pourvu qu’elle suspende le temps !


Au fil des mots, au fil des pages, nous partons à la découverte de cultures, de regards croisés sur notre société. De la relation amoureuse fougueuse et parfois même dangereuse, jusqu’à la douceur de l’instant présent.
Car finalement, l’émergence d’une émotion partagée, est la plus belle chose qui puisse rapprocher les êtres. Face à elle nous sommes bouleversés, face à elle nous sommes tous égaux!